Travaux décidés unilatéralement par un administrateur judiciaire

Ordonnance de Référé
R.G n° 15/01616
du 22 avril 2016

Matières : Droit Immobilier / Copropriété / Administrateur Judiciaire
Objet du litige : Le client membre d’une copropriété en difficulté, se voit réclamer près de 45 000 euros de travaux décidés unilatéralement par un administrateur judiciaire.
Solution préconisée : Assigner l’administrateur concerné par devant le juge des référés de Nice et solliciter son remplacement.
Résultat obtenu : Le juge des référés confirme que certaines décisions de l’administrateur sont inappropriées et décide de le remplacer.
Bénéfice pour le client : Le nouvel administrateur renonce à réaliser les travaux décidés par son prédécesseur.